Deuxième comité de programmation LEADER 2017

  • Boucherie-traiteur El Toro
  • Le comité à l'étude des dossiers
Le dernier comité de programmation du Pays Vidourle Camargue s'est tenu le lundi 26 avril 2017 au pôle oenotouristique de Saint-Christol. Les membres du comité de programmation (élus, professionnels et membres de la société civile) représentant 51 communes du Sud Gardois et du Lunellois ont sous la direction de la Présidente Katy Guyot étudié la possibilité d’attribuer des subventions de l’Union Européenne à 6 projets de développement local.

Lors de cette séance deux projets ont été sélectionnés et se sont vu attribuer une subvention de l’Europe, il s’agit du projet d’achat d’une calèche pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite porté par l’entreprise les Calèches de Camargue (subvention 3 958, 04 €) et du projet de restitution d’une maison gallo-romaine sur le site archéologique des terriers sur la commune de Villevieille (subvention 31 212, 29 €).

Quatre autres dossiers ont été examinés par le comité de programmation pour la 1ere fois. Cet examen a pour objectif de formuler un avis, des conseils et points de vigilance aux porteurs de projets afin que ceux-ci puissent constituer des dossiers solides et de qualité.

Ainsi, 4 avis favorables accompagnés de préconisations ont été prononcés. Ils concernent : le projet de conserve AOP Taureau de Camargue porté par la boucherie-traiteur El toro à Aigues-Mortes, le projet de création d’un écomusée de la salle Camargue dans l’atelier de fabrication de la sellerie camarguaise de Virgile Cazals à Aigues-mortes, le projet de réouverture d’une épicerie-bar-restaurant dans le centre ancien de la commune de Congénies et du projet de mise en place d’un pôle producteur sur la journée ambassadeur du terroir de la ville de Vauvert.

Dans un souci constant de gérer au mieux les 1,8 million d’euros que l’Europe a bien voulu confier au Pays Vidourle Camargue, les membres du comité ont pris le temps d’analyser l’ensemble des projets déjà validés afin d’orienter au mieux la sélection des dossiers à venir.

Il a été constaté qu’à ce jour le comité de programmation fait bonne route pour atteindre les objectifs fixés. Par exemple, une baisse de 20% des monuments bâtis menaçants périls au regard du recensement initial (2015). L’atteinte de ces objectifs est un élément précieux dans la perspective de candidater en 2018 à un ré-abondement des crédits confiés par l'Union Européenne au territoire Vidourle Camargue.