Les premiers ambassadeurs du patrimoine, biodiversité et paysages

  • Les premiers ambassadeurs du patrimoine à avoir signé la charte SMCG
Le réseau des ambassadeurs, biodiversité et paysages, vient de voir le jour à l'initiative du Syndicat mixte de la Camargue gardoise à l'occasion de la journée mondiale des zones humides.

Ce réseau émane d'une volonté des acteurs du tourisme qui souhaitaient mieux se connaitre, mieux s'approprier une connaissance des milieux naturels dans lesquels ils pratiquent leurs activités.
A l'initiative du SMCG, par le biais d'un financement européen et régional dans le cadre du programme LIFE+ LAG'Nature, ce réseau innovant réunit les acteurs du tourisme engagés dans une démarche de préservation du patrimoine naturel et de transmission de connaissances à leurs visiteurs.
Par leurs engagements, les membres du réseau assurent le respect des milieux naturels dans lesquels ils exercent leurs activités touristiques, culturelles ou sportives.
Au travers de journées de rencontre, des thématiques du patrimoine naturel sont et seront abordées pour développer une connaissance commune et aider les acteurs du tourisme à jouer le rôle d'ambassadeur du patrimoine auprès des visiteurs.

Une page web de présentation de la démarche (et prochainement la liste des membres) est téléchargeable avec le lien suivant
http://www.camarguegardoise.com/index.php/R%C3%A9seau-des-ambassadeurs?idpage=56&afficheMenuContextuel=false

Les offices du tourisme, le comité départemental, le Pays Vidourle Camargue et le pays d'accueil touristique sont également membres et s'engagent à faire vivre les valeurs du réseau dans leurs propres structures.

Le 1er Février 2012 a été la date retenue pour l'inauguration officielle afin symboliquement de placer ce réseau sous le signe de la protection des zones humides.
Celles-ci sont célébrées chaque année en commémoration de la signature de la convention internationale pour la protection des zones humides dans la ville de RAMSAR en Iran le 2 février 1971. La célébration du 40ème anniversaire de cette convention a eu une résonance particulière lors du dernier séminaire qui s'est précisément déroulé en Grande Camargue, premier site désigné RAMSAR par l'état Français en 1986.
Le site RAMSAR « Petite Camargue » qui regroupe l'Etang de l'Or et la Camargue gardoise a été désigné en 1996. Plus récent il se veut tout autant dynamique et engagé dans la sauvegarde des zones humides et souhaite le faire savoir par le biais de ses ambassadeurs.

Cette année, le thème des Journées Mondiales des Zones Humides est « Le tourisme dans les zones humides : une expérience unique ». La Camargue gardoise est une zone humide réputée et fragile où le tourisme à une grande importance dans la vie socio-économique du territoire.
La démarche du réseau des ambassadeurs du patrimoine entre donc parfaitement dans la thématique de cette année.